Comment Vendre en ligne avec mon site Internet ?

vendez-en-ligne-agence-web-marseille-les-resoteurs

Comment Vendre en ligne avec mon site Internet ?

 

Comment vendre en ligne ?

Définir son produit et son plan d’attaque c’est une chose, mais passer aux choses concrètes sur le Web en est une autre… 

En 2015, les français ont dépensé 57 milliards d’euros sur Internet. Le e-commerce, depuis sa création, ne cesse de se développer. Il y a encore quelques années, nous avions des milliers de sites de vente en ligne; fin 2013, en France, nous pouvions compter près de 140 000 actifs, tous pris d’assaut, et 33,8 millions d’acheteurs en France.

Les chiffres du e-commerce ne cesse d’augmenter avec des taux de croissance régulièrement à deux chiffres. Pour autant, le simple fait d’avoir votre boutique en ligne ne vous assurera pas d’une pérennité économique sans faille. Gardez à l’esprit que la majorité des sites e-commerce(66%) génère moins de 30K€ de chiffre d’affaires. (Source FEVAS 2014), quand ils sont à peine 800 à générer plus de 10 millions d’* de chiffre d’affaires en concentrant 67% du chiffres d’affaires du marché global du commerce en ligne. Ne devient pas Amazon qui veut !

Au début du e-commerce, nous pouvions nous lancer pour quelques centaines d’euros. Aujourd’hui, un site e-commerce doit répondre à des exigences qualitatives en termes de relation client, de tunnel commande, de délai d’acheminement, tout cela environné d’un contexte législatif et fiscal qui peut changer régulièrement. Avant de devenir le boncoin.fr, assurez-vous d’offrir une expérience utilisateur avec une qualité de service irréprochable. La clé de la réussite n’est pas dans votre outil que vous utiliserez, Woocommerce, Prestashop,  mais dans l’expérience d’achat que vous offrirez. Comme dit le proverbe, ce n’est pas l’appareil photo qui fait le photographe ! 

La problématique qui revient le plus souvent lorsque de nouveaux entrepreneurs souhaitent se lancer dans un site Internet e-commerce est la partie liée au développement. Une offre d’outils continuellement enrichie de nouveaux services sur le marché vous promettent monts et merveilles sans avoir de compétences techniques. Néanmoins fondamentales en HTML, CSS, Javascript… sont nécessaires mais pas indispensables. Avant de privilégier un outil plutôt qu’un autre, il vous est donc nécessaire de réaliser une comparaison exhaustive de l’ensemble des fonctionnalités proposées par les différents prestataires du marché. 

Certains d’entre vous ont peut-être déjà entendu parler de Prestashop, Woocommerce, Magento… Tous ces CMS sont des solutions e-commerce. Toutes ces solutions vous permettront d’arriver à vos fins, mais ne répondront peut-être pas à l’ensemble des problématiques que vous avez. Je dirais que la plupart des solutions disponibles vous permettront de disposer de 90% de l’ensemble des besoins d’un site e-commerce. Ce sont les 10% restants qui vous poseront peut-être à termes des soucis. 

Nous allons voir comment bien vendre en ligne, voir les clés et les outils nécessaires pour vous lancer sans compétences techniques dans le e-commerce. Sachez, néanmoins, qu’ouvrir un site de vente en ligne ne se fait pas par un claquement de doigts, mais nécessite un véritable investissement qui, s’il n’est pas financièrement important pour des projets de petite taille, reste très preneur de temps. 

Certains pourraient penser qu’avoir un site Internet pour vendre se résume à installer un site Web, rentrer un catalogue de produits et attendre que les clients arrivent. Vous vous apercevrez vite qu’il vous sera nécessaire d’apprendre les bases du référencement naturel, du référencement payant, des outils d’analyse de trafic, de la rédaction des fiches produits, de la photographie, de la création de contenu… La page pourrait faire une page si on s’attardait uniquement sur l’ensemble des compétences à avoir pour tout entrepreneur qui se lance dans ce type de projet. 

Connaissez-vous donc vos limites, optimisez votre temps, concentrez-vous sur vos expertises primaires. N’hésitez pas à solliciter l’aide de toute personne qui pourrait vous faire gagner du temps quant à la mise en place de vos outils. sachez planifier vos actions ! 

Les outils pour se lancer dans le e-commerce

de nombreuses offres existent quant à la mise en place d’une solution e-commerce. De multiples éditeurs sont en effet présents sur le marché et vous offrent des solutions plus ou moins gratuites permettant de vous lancer plus ou moins en toute autonomie et de possibilités dans la personnalisation de votre boutique par rapport aux produits que vous vendez. 

  • Les logiciels dits spécialisés, dans lesquels nous retrouverons les grands éditeurs comme IBM, Caméléon… Aucun de ces éditeurs ne pourra répondre à vos questions si vous n’êtes pas une multinationale. 
  • Les solutions dites hébergées comme Oxatis, Wizishop… Ces offres sont intéressantes puisqu’elles vous permettent de vous lancer rapidement et, surtout, sans avoir de grandes compétences techniques, car l’ensemble de votre boutique est déjà hébergé et vous n’avez qu’à rentrer les produits dans votre catalogue. Néanmoins votre boutique restera générique, car les possibilités d’adaptation sont limitées. 
  • Les solutions dites open sources comme Magento, Prestashop, Woocommerce…

 

L’une des premières questions que vous allez vous poser en recherchant les outils qui répondent à vos besoins est : est-ce que je privilégie une technologie open source ? Si oui, quel est le meilleur CMS pour mon e-commerce ? ou est-ce que j’utilise une solution SaaS ? 

Si vous ne disposez d’aucunes compétences techniques, ni même d’aide pour vous accompagner, privilégiez les versions hébergées car elles vous feront gagner du temps. Si vous souhaitez néanmoins vous lancer dans la réalisation par vous-même de votre boutique en ligne, il vous faudra un peu de temps. 

Connaissez vos limites et optimisez votre temps

Une fois téléchargé, il vous faut héberger votre site Web, choisir un nom de domaine, paramétrer la boutique avec un Terminal de Paiement Electronique, entrer votre catalogue produit. Vous avez la possibilité d’acheter du display pour générer du trafic le temps que votre référencement naturel travaille…Au-delà de ces tâches à réaliser, c’est la partie technique que vous rencontrerez le plus de soucis et perdrez le plus de temps. Si vous n’avez aucune notion en développement et que la technique vous fait peur, ne foncez pas tête baissée, soit vous faites appel à une agence Web, soit préférez un démarrage en douceur avec des solutions en saas qui vous permettront de vous familiariser avec le e-commerce. Rappelez-vous que ce n’est pas l’outil le plus important. Open source = Gratuit ? 

A cette question, la réponse est oui et non ! Oui dans les faits, parce qu’il est possible d’utiliser des fichiers, de les modifier à loisir… Mais non dans les faits également, car au-delà de la gratuité apparente, de nombreux frais viennent s’ajouter. Il faut en prendre conscience afin de bien paramétrer son budget. Les solutions en saas sont intéressantes à plus d’un titre, surtout parce qu’elles offrent une rapidité de mise en place incontestable. Cependant, vous serez moins libre quant aux possibilités d’adaptations fonctionnelles. 

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise solution dans le choix des outils de vente en ligne. Il y a une solution qui répond avant tout à votre problématique, mais aussi et surtout, aux objectifs que vous allez vous fixer en termes commerciaux ( le projet est un revenu supplémentaire, un projet d’entreprise ? )

Gardez à l’esprit que la vente en ligne est très loin d’être un canal gratuit et que, souvent, les solutions en saas vous permettent de démarrer votre activité avec un meilleur contrôle des coûts. 

Les noms de domaines

Vous avez le nom de votre société ? Le nom de votre service ? Votre premier réflexe doit être de vérifier la disponibilité du nom de domaine. POur ce faire, vous devez vous rendre sur un registrar de type OVH. Les prestataires ne manquent pas, c’est dans les services qu’ils se différencient. 

Une des stratégies principales est de bloquer l’ensemble des noms de domaine dont vous pourriez avoir besoin, à commencer par le nom de votre marque. Ainsi, toute personne qui tenterait d’acheter votre nom pour vous faire concurrence et tromper le consommateur rencontrerait des difficultés. Achetez les principales extensions,. Elles sont trop nombreuses pour les acheter toutes! 

Les hébergeurs

Il existe de nombreux hébergeurs sur le marché. Tout le monde vous conseillera à coup sûr le sien, censé être le meilleur, et blablabla ! Sachez que nous avons tous nos préférences en termes d’hébergeur, en fonction des services associés, de la réputation, de l’assistance technique… Pour démarrer sachez que le prix n’est pas le critère prioritaire. Nous parlons de vos données ! Qu’est-ce qu’un serveur ? Un serveur est lieu de stockage de vos fichiers, en résumé c’est un disque dur connecté au réseau et accessible depuis l’extérieur afin de pouvoir accéder à votre site Web. 

Il y a deux grandes familles de serveur, les serveurs dédiés et les serveurs mutualisés. 

Les serveurs dédiés

Les serveurs dédies sont à paramétrer dans leur ensemble. Un serveur dédié se paramètre de Aà Z. C’est à dire que vous devrez installer un système d’exploitation dessus avec l’ensemble des paquets nécessaires pour qu’il puisse comprendre les fichiers que vous héberger dessus.  Il vous est nécessaire d’installer un paquet PHP pour que le serveur sache interpréter le langage PHP qui compose les fichiers de votre site Internet. Tout ce processus d’installation se fait au travers d’une interface relativement austère appelée terminal. Dans ce terminal, vous allez administrer votre serveur. Avant donc de pouvoir installer un serveur, il vous faudra acquérir un certain nombre de compétences en langage shell. Vous trouverez sur le Web de nombreuses formations possibles quant au fait de monter un serveur. 

Dans la plupart des cas, vous serez amené à monter un serveur (Linux, Apache, MySQL…) Les avantages de posséder un serveur dédié sont nombreux, à commencer par celui de la liberté puisque vous pouvez installer ce que souhaitez sur votre serveur. 

Les serveurs mutualisés

Les serveurs mutualisés le sont avec plusieurs utilisateurs. Ce type de serveur n’est ni plus ni moins qu’un serveur semi-administrable et partagé entre plusieurs utilisateurs qui ne se connaissent pas. La répartition est faite par le prestataire comme OVH qui alloue un espace disque sur ce serveur en fonction de l’offre souscrite. 

Les solutions de paiement

 Il existe de nombreuses solutions de paiement comme le TPE, Stripe ou Paypal par exemple… A vous de voir ce qui vous convient le mieux ! Cependant n’allez pas croire que votre banque est le meilleur prestataire de paiement que vous pourrez trouver. 

La Home Page

La page d’accueil d’un site Internet, qui plus est celle d’un site e-commerce se doit d’être pensée et mûrement réfléchie. Une légende urbaine dont vous avez certainement entendu parler laisse à penser que votre page doit être compréhensible par un enfant de moins de 10ans. C’est une grosse erreur !  Cela ne remet pas en cause la nécessité d’avoir une page bien pensée, simple de lecture, où votre service et vos produits doivent être lisibles et visibles pour votre cible. J’insiste bien sur la notion de votre style, car c’est à elle, et à elle seule, que doit parler votre page d’accueil. Une erreur trop souvent commise par de nombreuses personnes qui se lancent dans le e-commerce est de vouloir parler à plusieurs typologies de personnes en même temps. Concentrez-vous encore et toujours sur votre coeur de cible. 

Un des moyens les plus efficaces pour tester votre page reste de s’adresser à un panel de personnes considéré comme votre coeur de cible. Si les produits que vous vendez sont dédiés à la photographie argentique, ne vous adressez pas en priorité aux personnes n’ayant jamais fait de la photographie. Rien ne vous empêche de développer une rubrique spécial débutants. L’ensemble des tests que vous allez réaliser doivent permettre d’améliorer votre site Web. Utilisez tous les feed back possible ! Faites des questionnaires et identifiez toutes les personnes qui sont dans votre target ! 

Le temps est un facteur important. Notez bien qu’il vous sera difficile d’identifier votre cible ou peut-être même  le marché sur lequel vous êtes. Tous ces éléments vont mûrir au fur et à mesure de l’évolution de votre business. 

Les 5 points d’une page d’accueil au top ! 

  1. Vous avez 3 secondes pour convaincre : Soignez vos visuels, votre présentation, votre image de marque. C’est 3 secondes pour convaincre de la viabilité et de la crédibilité de votre marque. 
  2. Une image vaut 1000 mots. Privilégiez une offre principale avec un bouton d’appel à l’action plutôt qu’une multitude de promos. 
  3. Votre page d’accueil doit répondre à trois questions : Qui suis-je? Que fais-je ? Que puis-je faire pour vous ? 
  4. Pas de blabla ! Parlez directement à vos cibles et sur le support qu’elles utilisent (votre site est-il responsive Design? )
  5. Changez votre home page régulièrement dans son contenu, mais pas dans sa forme. Si votre taux de rebond est élevé, il y a un problème sur le fond et la forme! faites de l’analytics et de l’A/B testing. 

Une page d’accueil efficace est une home page qui répond à des objectifs clairs. Si vous vous lancez dans la création d’un site e-commerce destiné à vendre des formations, ne mettez pas de barrière à l’entrée. Votre page d’accueil doit inciter à l’achat. Ne cherchez pas à convaincre que votre produit est le meilleur, vous y passeriez trop de temps. Parlez à votre cible tout de suite ! 

La page produit

J’ai réalisé un article sur la page produit, mais on va faire un petit rappel pour ceux qui ne l’ont pas lu. Votre fiche produit ne sera jamais parfaite! elle doit parler à vos clients. Même si la fiche produit parfaite n’existe pas, il y a cependant des bonnes pratiques.  Une fiche produit repose sur 3 piliers : 

  1. La structure ergonomique : une fiche produit ne se lit pas, mais se ressent. les facteurs importants sont le titre, faites une description simple et concise et un bouton “ajouter au panier”. 
  2. Le contenu : Sur ce point, nous touchons à la fois aux informations propres au produit en vente, amis aussi au référencement naturel. La page produit est une page de vente, mais aussi une page d’entrée de votre site Internet. Il faut rédiger pour le Web tout en répondant au besoin d’information de votre visiteur.  Attachez donc de l’importance au contenu textuel en travaillant un champ sémantique autour de votre mot clé. La qualité des visuels est très important. Optez pour l’ajout de vidéos, mais uniquement si elles servent la vente du produit. 
  3. La structure technique : La structure consiste en la partie code, le HTML, le CSS, le maillage interne…

Les 10 points les plus importants pour une fiche produit parfaite : 

  1. La présentation d’image de qualité avec possibilité d’agrandir l’image ou de la zoomer. 
  2. Présentation en évidence des promotions en l’instant T. 
  3. Le contenu marketing doit être riche en offrant à la fois des informations contextuelles, techniques, et votre barre de réassurance. 
  4. La présentation de commentaires ou possibilité de laisser une note sur le produit.
  5. Le partage de la fiche produit sur les réseaux sociaux
  6. Ajouter un bouton “Ma wishlist”
  7. Le bouton”ajouter au panier” bien en évidence
  8. liste de produits associés pour stimuler les ventes croisées
  9. Le prix en évidence dans une sidebar à côté pour être prêt à commander en 1 clic
  10. Affichez vos récompenses du type : 100% de clients satisfait

Développer son trafic avec les réseaux sociaux

Développer son trafic est essentiel pour un site Internet. Celui-ci doit être en croissance constante. Le trafic c’est un carburant !

En effet, même si votre taux de conversion est fixe et constant, plus le trafic de votre site Internet sera important et plus le chiffre d’affaires augmentera. Les leviers que vous pouvez actionner pour développer votre trafic sont nombreux. Que ce soit des campagnes de liens sponsorisés, comme Google Adwords, l’emailing, les réseaux sociaux apparaissent comme l’eldorado d’acquisition de trafic vers votre site Internet. 

Les réseaux sociaux apparaissent à différents moments du parcours d’achat, il est intéressant de pouvoir créer des interactions entre ces plateformes et votre site Internet. N’oubliez pas que les étapes du parcours d’achat sont : 

  1. Le déclencheur
  2. La recherche d’information
  3. La comparaison des offres
  4. L’acte d’achat en question
  5. La gestion de relation fidélisante

Pensez Optimisation SEO !

Optimiser son site Internet, c’est savoir analyser celui-ci en continu. C’est corriger et apporter des améliorations, ne vous réfugiez pas derrière la technologie ou le développement. L’optimisation, c’est 99% de travail fourni et 1% de problème lié au développement. Optimisez tous les leviers et celui du SEO ! Le référencement est un levier qui ne doit pas être négligé, il vous fera gagner en visibilité.

L’influence sur l’acte d’achat

De nombreux facteurs viennent impacter la transformation de visiteurs en consommateurs. Parmi les plus importants : les frais d’envoi et de retour de produit qui influencent à 73% et 70%. Viennent ensuite les opérations spéciales de promotion et les coupons de réduction. Enfin, viennent les offres limitées dans le temps, qui donnent un sentiment d’urgence. 

 

En conclusion

L’univers du e-commerce est passionnant, mais la montagne est difficile à gravir. Monter un site e-commerce est long et fastidieux et demande des efforts constants. Je vous souhaite beaucoup de plaisir avec votre boutique en ligne et de réussite!