Comment préparer un plan pour son SEO

plan de referencement seo agence seo marseille

Comment préparer un plan pour son SEO

Préparez un plan de référencement

Les mots-clés principaux

Le référencement commence par un travail de marketing. Commencez par lister tous les produits et services que vous vendez. Attention, un produit ou service s’entend comme une chose ou une prestation adaptée à un client particulier. Par exemple, le fait de louer une salle n’est pas en soi un service. Ce qui représente le service, c’est le contexte dans lequel on va louer la salle, afin de s’adapter à chaque client. Par exemple, un client professionnel va rechercher une salle de conférence. Cette salle de conférence peut très bien également servir de salle de mariage. Mais il s’agit de services différents. Lorsque vous allez faire la liste des services que vous êtes capable de rendre, il va donc falloir vous mettre dans la peau de vos différents clients afin d’imaginer la façon dont ils pourraient rechercher chacune des prestations offertes. Pour la location de salles, on peut par exemple envisager les services suivants :

– La location de salles de conférence

– La location de salle de mariage

– La location de salle des fêtes

– La location de salles de spectacles – Etc…

Pour un site Internet de type e-commerce (avec vente en ligne), il est important de regrouper les services et produits par catégorie. Une personne qui vendrait 200 modèles différents de colliers, 150 modèles de bagues et 400 modèles de boucles d’oreilles, devra créer une page catégorielle pour présenter chaque typologie de produits. Ainsi, il y aura nécessairement les catégories suivantes :

Bagues

– Colliers

– Boucles d’oreilles

Mais il faudra également permettre à l’internaute de trouver un produit en fonction de la marque recherchée. Aussi, il faudra prévoir une catégorie pour chaque marque proposée :

– Caï

– By Philippe

– Day

Imaginons maintenant un site Internet qui proposerait des colonies de vacances. Il faudrait catégoriser les séjours proposés en fonction de la période, mais aussi en fonction de la thématique ou encore en fonction de l’âge :

– Colonie de vacances football

– Colonie de vacances équitation

– Colonie de vacances voile

– Colonie de vacances d’été

– Colonie de vacances printemps

– Colonie de vacances d’hiver

– Colonie de vacances ados

– Colonie de vacances enfants

Vous l’aurez compris, ce premier travail a pour objectif :

=> De lister la totalité des catégories de produits et services proposés

=> D’imaginer les différentes requêtes que les internautes pourraient taper dans Google pour trouver ces catégories de produits et services, en fonction de leurs besoins principaux.

Sur les sites e-commerce, il existe en général de très nombreuses fiches-produits, qui sont des pages contenant peu de texte et qui décrivent assez laconiquement un produit en particulier. Par exemple, un site de vente de produits sans gluten prévoira une page d’écrivant le pain grillé sans gluten, qu’il faudra distinguer de la page consacrée au pain brioché sans gluten et de celle concernant le pain de mie sans gluten… Pour développer le trafic sur le site, il est illusoire de s’attaquer au contenu textuel de chaque page-produit : le travail à réaliser peut s’avérer titanesque si le nombre de références dépasse 100 ou 200 fiches. Le mieux est de se concentrer sur les pages catégorielles (par exemple, la page présentant tous les types de pains sans gluten, avec des liens vers chaque produit (mie, grillé, brioché…).

Une fois ce premier travail réalisé, vous allez être en possession d’une première liste de mots-clés que l’on va appeler les mots-clés principaux. La particularité d’un mot-clé principal est qu’il est suffisamment important pour qu’on lui consacre une page entière.

Une page par mot-clé principal

Pour revenir à l’exemple de la location de salles de mariages, plutôt que de créer une seule page décrivant la salle et ses différents usages (conférences, mariages…), le mieux est de créer une page pour chaque usage :

=> Page de présentation générale : (mot-clé “location de salle des fêtes”)

=> Page pour l’usage professionnel (mot-clé “location de salle de conférence”).

=> Page pour les mariages (mot-clé “location de salle de mariage”)

=> Page pour l’événementiel : (mot-clé “location de salle de spectacles”)

À ce stade vous avez donc créé une liste de mots-clés principaux qui correspondront aux différentes pages de votre site. Si votre site ne possède pas encore assez de pages pour travailler ces mots-clés principaux, cela signifie que vous allez devoir créer de nouvelles pages. Prenons un exemple. Imaginons que votre site internet contienne pour le moment une page d’accueil et une page dans laquelle vous décrivez la salle que vous souhaitez louer à vos clients. Pour pouvoir se positionner sur le mot-clé salle de mariage, salle de conférence et salles de spectacles, il va falloir créer trois nouvelles pages :

=> Une première pour décrire la configuration salle de mariage

=> Une deuxième pour décrire la modalité salle de conférence

=> Une troisième pour décrire le fonctionnement salle de spectacles

En plus d’augmenter considérablement la capacité du site Internet à se positionner sur ces différentes requêtes, nous allons avoir des pages qui décrivent exactement ce dont les internautes ont envie. Une personne qui recherche une salle de mariage ne veut pas d’informations parasites sur les modalités d’organisation d’une conférence. Ce qui l’intéresse, c’est avant 23 tout d’imaginer les décorations possibles pour l’organisation d’un mariage et de connaître les modalités d’accès pour un traiteur. Le fait de proposer un contenu correspondant exactement à sa recherche augmente considérablement les chances que les internautes prennent contact et deviennent de véritables clients. En termes techniques, on appelle cela augmenter le taux de conversion. Le taux de conversion désigne le pourcentage d’internautes qui sont arrivés sur le site et qui ont pris contact pour manifester leur intérêt (ou, dans le cas d’un site e-commerce, qui ont réalisé un achat).

Des mots-clés secondaires pour chaque mot-clé principal

Maintenant que vous avez réalisé ce premier travail, vous allez devoir entrer dans le détail afin de couvrir un champ lexical le plus varié possible. La diversité de pensée des êtres humains est telle que pour désigner un même produit ou service, de nombreuses combinaisons sont possibles, le jeu du référenceur est donc d’arriver à imaginer, pour chaque mot-clé principal, toutes les tournures qui pourraient être employées par les internautes pour exprimer la même idée. Il faut donc travailler sur la synonymie, les pluriels, ainsi que les précisions pouvant venir avant ou après le mot-clé principal.

Synonymie :

Par exemple, une personne qui recherche une salle de conférence, peut très bien taper dans Google les mots-clés suivants :

– Salle de congrès – Salle de séminaire

– Salle de réunion

– Salle de formation.

De même, une personne qui cherche une salle de mariage peut très bien rechercher :

– Salle de cérémonie

– Salle pour vin d’honneur

Les mots-clés au pluriel

Il faut anticiper le fait qu’un mot-clé peut-être tapé au singulier ou au pluriel. Certains mots-clés peuvent être majoritairement recherchés au singulier et d’autres majoritairement au pluriel. Le fait d’avoir par exemple utilisé uniquement le singulier n’empêchera pas les internautes de vous trouver dans Google en tapant le mot-clé au pluriel. Toutefois, le fait d’avoir prévu la version plurielle renforcera vos chances de vous positionner devant vos concurrents. Si votre page contient le mot-clé “salle de mariage” mais aussi sa version plurielle “salles de mariage”, vous renforcez donc vos chances de vous positionner sur les deux versions de ce mot-clé.

Précisions pouvant être tapées par les internautes

Les internautes ont de plus en plus tendance à demander à Google une réponse exacte à une question précise. Les formulations telles que comment… Pourquoi… Acheter… Trouver… Sont de plus en plus courantes :

-Comment louer une salle de mariage ?

– Trouver une salle de conférence à Lyon

– Acheter un pendentif rouge.

– Comment louer une salle de mariage ?

De même, des termes tels que “pas cher”, “de luxe”, “en promo”, peuvent venir qualifier la requête de l’internaute. Ainsi, il peut être intéressant d’anticiper ces possibilités en faisant apparaître dans la page ces typologies de requêtes bien connues. Cela peut donner par exemple :

– Colonie de vacances en promo

– Bague de luxe

– Acheter une vache charolaise pas cher

Vous l’avez compris : l’objectif va être, pour chaque mot-clé principal, d’imaginer les différentes déclinaisons possibles de ce mot-clé. On aura ainsi une liste de mots-clés « secondaires ».

Ces mots-clés correspondent à toutes les façons de dire la même chose mais en des termes différents. La variété du champ lexical que vous allez utiliser sera la principale richesse de votre site Internet et renforcera considérablement sa capacité à générer du trafic depuis Google, en référencement naturel.

idee mots-cles google

Une liste de mots-clés lexicaux

Maintenant que vous avez créé vos différents mots-clés secondaires, vous allez devoir vous interroger sur le champ lexical global de vos pages. Les dernières évolutions de l’algorithme de Google (algorithme Colibri – Hummingbird) lui permettent d’atteindre un niveau de sophistication tel que la sémantique, la science des mots, doit devenir votre préoccupation principale.

Le moteur de recherche sémantique signifie que Google va de plus en plus s’intéresser aux mots que vous utilisez dans vos pages pour comprendre les domaines dans lesquels vous êtes pertinents. L’important est que Google puisse rattacher votre contenu à un ensemble d’autres contenus présents sur le Web et abordant le même sujet. Par exemple, pour votre page consacrée aux salles de mariage, vous devrez faire comprendre à Google que votre contenu est pertinent pour toutes les requêtes qui concernent les lieux où l’on peut organiser un mariage. Pour cela, Google va regarder le contenu et le comparer à celui qu’il considère comme pertinent de façon générale sur le sujet du mariage. À l’évidence, les articles pertinents sur ce thème utilisent un ensemble de mots qu’on peut considérer comme récurrents et particulièrement caractéristiques de la thématique du mariage, ce sont des termes tels que “vin d’honneur”, “noces”, “union”, “mariée”, “robe”, “traiteur”, “décoration”, “faire-part”, “champagne”, “pièce montée”… Le fait d’utiliser certains de ces mots-clés caractéristiques va renforcer la pertinence de la page sur la thématique du mariage. En soi, ces mots-clés n’ont pas le même objectif que les mots-clés secondaires : l’idée n’est pas de positionner la page en tête lorsque les internautes vont taper “faire-part” ou “pièce-montée”, mais plutôt d’augmenter la confiance que Google va accorder à la page sur le sujet du mariage. Nous appellerons ses différentes expressions “mots-clés lexicaux”.

Il est maintenant important de s’organiser. Pour formaliser le travail sur les mots-clés principaux, secondaires et lexicaux, le mieux est d’utiliser un fichier Excel tout simple. 

fichier mots cles google

 

Comme vous pouvez le voir, il faut prévoir une colonne par motclé principal, c’est-à-dire une colonne par page de votre site présentant une catégorie de produits ou services. Vous constatez dans ce tableau la présence d’une colonne “nombre de recherches par mois”. Dans cette colonne, vous allez indiquer le nombre approximatif de personnes qui recherchent ce mot-clé chaque mois. Cela vous permettra de hiérarchiser vos mots-clés par importance. Commençons par regarder comment vous pouvez obtenir ces données. Plusieurs outils permettent de connaître le volume de recherche attendu pour un mot-clé. Les outils payants tels que SEM Rush, Analytics SEO, Majestic SEO ou encore MOZ vous permettent de connaître ces données. Toutefois, celles-ci sont également fournies gratuitement par Google, à condition de détenir un compte Adwords. 

Notez que les chiffres obtenus sont très approximatifs. Souvent, vous n’aurez aucune donnée fournie car le volume pour ce motclé est considéré comme faible par Google. Ce n’est pas une raison pour ne pas le conserver dans votre liste. Il est en effet essentiel de varier les champs lexicaux.

Une fois que vous disposez des données de trafic, vous êtes en mesure de faire les arbitrages essentiels dans le choix définitifs de vos mots-clés. Imaginons par exemple, pour la page “location de salles de conférences”, vous ayez isolé 3 termes synonymes :

– Location de salle de congrès

– Location de salle de séminaire

– Location de salle de formation

Pour choisir le mot-clé principal parmi ces 4 termes, le plus simple est d’opter pour le plus recherché sur Google.

mots cles google

mot cle google