Optimiser le positionnement de son site avec le référencement naturel

positionnement-referencement

Optimiser le positionnement de son site avec le référencement naturel

Bénéficier d’une position avantageuse sur les résultats des moteurs de recherche n’est pas le fruit du hasard. Les sites qui plafonnent en tête de liste ont tous la particularité de recourir au référencement naturel pour améliorer leur visibilité. Si le concept est de plus en plus répandu, la pratique demeure assez floue pour bon nombre d’utilisateurs. Zoom sur ce qui s’apparente à une version numérique du marketing.

Qu’est-ce que le référencement naturel ?

Plus connu sous les sigles SEO pour Search Engine Optimization, le référencement naturel est une approche regroupant diverses techniques visant à améliorer la visibilité d’une page sur le web. Grâce à des méthodes spécifiques, le référenceur s’applique à positionner un site internet dans les premiers résultats dits “naturels” sur différents moteurs de recherche. À ce jour, les plus populaires restent Bing, Yahoo et surtout, Google avec près de 94% des parts de marché.

L’intérêt du concept

Si le concept paraît clair sur le papier, certaines zones d’ombre demeurent quant à l’efficacité de la méthode : il faut préciser que l’intérêt du référencement est dû à l’existence de près d’un milliard de sites web sur internet et d’environ 30 milliards de pages indexées par Google. Par conséquent, être en possession d’un site avec une esthétique et un contenu d’exception ne suffit pas pour apparaître parmi les propositions de résultats lors d’une recherche lancée par un internaute. Pour être “visible”, force est alors de recourir au référencement optimisé.

référencement naturel

Le référencement naturel sur Google

Sur le marché des moteurs de recherche, Google reste l’un des plus compétitifs. En effet, il reste de loin le plus utilisé au monde. Les experts estiment que les parts de marché du groupe sont considérables : en France plus particulièrement, le moteur de recherche monopolise le secteur. Ce sont autant de raisons qui justifient de l’utilité d’un référencement naturel spécialisé pour Google. Parmi les ouvrages les plus réussis sur le sujet, le guide SEO de Laurent Bourrelly s’illustre indéniablement comme le mode d’emploi le plus complet en termes de SEO. Le célèbre référenceur y livre toutes ses astuces pour travailler le référencement, afin d’avoir toutes les chances de se rendre visible aux yeux des internautes.

Connaître les critères de tri de Google

Compte tenu de la quantité de contenus qui viennent à être publiés au quotidien, il apparaît évident que les algorithmes de Google classent les pages web selon des critères précis. Le travail d’un référenceur SEO est justement de définir ces critères de classement pour pouvoir s’en approcher au mieux. Même si le référencement se veut naturel, il est conseillé de le travailler de manière régulière. Dans le doute, il est toujours possible de faire appel à l’expertise d’une agence SEO.

Le concept de netlinking et de backlinks

Il s’avère que les robots assurant le classement sur Google procèdent de page en page en se basant sur les liens que peut contenir chacune d’elles. Il est par conséquent indispensable de créer des liens, à la fois sur le site (maillage interne), et à l’extérieur du site (backlinks). Pour être efficaces, ceux-ci doivent être pertinents, en quantité raisonnable et renvoyer vers des pages jouissant d’une forte notoriété.

Miser sur le fond

Pour que Google référence une page en tête de ses résultats, il faut que son contenu soit de qualité, bien hiérarchisé, porteur d’informations pertinentes et sujet à des mises à jour régulières. Dans la pratique, le référenceur utilisera une syntaxe riche sémantiquement, les balises Hn ainsi qu’un peu d’enrichissement (médias, notamment, ainsi que les liens dont on a parlé) pour le traitement de ses contenus.

Multiplier les signes sociaux

Il s’agit ici de toute publication partagée via les réseaux sociaux. Faire mention d’une marque aurait en effet un impact favorable sur sa visibilité : si la théorie reste difficilement quantifiable, il est indéniable que la majeure partie des sites les mieux référencés font l’objet d’une forte implication de leurs abonnés sur les réseaux.