Ligne de Flottaison Versus Scroll

ligne de flottaison ou scroll agence web marseille les resoteurs

Ligne de Flottaison Versus Scroll

Les visiteurs font-ils défiler les pages ? Le comportement de scroll est différent selon que l’on surfe sur un ordinateur ou un mobile. 

Selon l’étude Poynter Institute Eyetrack III, sur un ordinateur, le comportement de lecture en dessous de la ligne de flottaison est typiquement celui du balayage. L’oeil scanne les titres à la recherche d’un mot-clé qui retienne son attention et le lecteur ne lit pas dans un premier temps, les contenus. De plus, le temps de fixation de l’oeil décroit à mesure qu’il fait défiler la page. C’est ce qu’on appelle scroller une page Web

ClickTale a mené une étude sur plus de 80 000 pages Web et conclut que :

=> 91%  des pages Web consultées comprenaient un ascenseur vertical.

=> 76% des pages Internet comportant un ascenseur vertical ont été scrollées

=> 22% de pages Internet comportant un ascenseur vertical ont été scrollées intégralement. Ce qui signifie jusqu’en bas de la page d’un site Internet. 

Les visiteurs font défiler les pages longues de deux ou trois écrans, mais à condition que le contenu le justifie et que le graphisme les y engage. Insérez donc des points d’arrêt tels que des images, afin de retenir l’attention du visiteur et éviter qu’il scroll trop rapidement jusqu’à la fin de la page Web. 

Les trois seuil de scroll les plus fréquents se trouvent à 430, 600 et 860 pixels pour les trois résolutions d’écran 800X600, 1024X768 et 1280X1024 pixels. Pour les sites Internet optimisés en 1024X768 pixels, ces pics apparaissent à 590 et 570 pixels. 

Quelques préconisations de ClickTale en conséquence

=> Ne comprimez pas vos pages Internet

=> Divisez votre page Web en sections afin de faciliter le balayage et d’améliorer le lisibilité de la page pour le défilement

=> Minimisez votre texte et maximisez vos images, les visiteurs ne lisent pas, mais scannent la page pour y trouver des informations. 

=> Encouragez les visiteurs à faire défiler les pages en recourant au cut-off design

La technique du cut-off design consiste à concevoir la maquette de telle manière que certains éléments soient manifestement et volontairement coupés au niveau des seuils de scroll les plus courants afin de signifier qu’il y a un contenu plus bas et d’éviter “l’illusion à la fin”. 

Besoin de vous faire accompagner par une Agence Web ? Contactez-nous !