Emailing : Roi de la relation client

Emailing : Roi de la relation client

Emailing : roi de la relation client

Selon l’Observatoire du marketing client de l’UDA, pour recruter, fidéliser ou relancer un client abstentionniste, l’e-mail reste le levier d’action numéro un du CRM.

Un petit post que j’ai jugé intéressant de faire. Cet article est l’occasion d’en apprendre davantage sur l’évolution des usages des annonceurs en terme de CRM et de leur niveau de maturité sur le sujet. Pour les non-initiés CRM vient de l’anglais Customer Relationship Management. Ce qui signifie Gestion de la relation client.

 

L’Observatoire du marketing client s’est intéressé à la mise en oeuvre des campagnes par les annonceurs et la combinaison des canaux privilégiée pour chaque type d’action CRM.

Le premier constat qui en ressort est que le mix “emailing et site Internet” semble privilégié pour recruter, qu’il s’agisse de campagnes de communication promotionnelles ou d’opérations de trafic (sur le web et en magasin physique). En matière de fidélisation, les annonceurs auront en revanche plutôt recours à l’emailing et au courrier postal.

emailing-roi-de-la-relation-client

Que le client soit VIP ou abandonniste, c’est une nouvelle fois l’emailing qui est adopté comme solution. Dans 61% des cas pour le premier et 68% pour le second. Dans les deux cas, loin devant le courrier postal ou l’appel téléphonique.

emailing-roi-de-la-relation-client CRM