Comment bien rédiger pour le Web

Comment bien rédiger pour le Web

Pourquoi et comment bien rédiger pour le web?

Créer un site internet n’a pas beaucoup d’intérêt si on ne le fait pas vivre. Pour que ce dernier puisse vivre, il faut lui apporter du contenu. Une rédaction web soignée a pour but de vous amener du trafic. Tout d’abord, il doit satisfaire les visiteurs et les fidéliser. A cette formule Web, s’ajoute un autre ingrédient qui est le partage sur les réseaux sociaux. Plus vous avez de “partage” sur les réseaux sociaux et mieux c’est pour votre référencement. Si les internautes partagent un de vos articles, c’est qu’ils aiment son contenu.Google aime lorsque les visiteurs partagent des articles avec un contenu riche de nouveautés. Ils considèrent cela comme du contenu riche et pertinent.

Vous ne savez pas écrire pour le web?

Les Résoteurs vous donnent des conseils pour réussir ou améliorer votre écriture sur le web. Respectez ces 5 règles et votre meilleur ami sera Google.

Règle n°1 => Ecrire des textes compris entre 300 et 500 mots.

-Allez droit au but, l’internaute ne passe que très peu de temps à lire ! Savez-vous que votre visiteur ne passe que 2 minutes sur un site internet ? Eh oui, c’est sur le site et non sur une page ! Alors il faut faire vite, pas le temps de rentrer dans les détails. Votre écriture Web, doit être adaptée et rédigée en conséquence. Votre texte doit cerner de suite la demande de votre visiteur. Votre écriture doit être dynamique et réduit au strict minimum.

Evitez les phrases trop longues, les répétitions et la forme passive.

Un exemple pour que vous puissiez mieux comprendre :bouledogue-francais

Le Bouledogue français comme nous pouvons le constater sur la photo de droite a les oreilles bien droites. Cette caractéristique est  essentielle chez le bouledogue français, et de plus est naturelle chez ce molossoïde.

Vous devrez écrire :

Le Bouledogue français a les oreilles naturellement droites. Une caractéristique naturelle chez ce molossoïde.

Règle n°2 => Une rédaction bien structurée et visuellement attrayante

N’écrivez jamais un bloc de 300 mots sans retour à la ligne ou sans paragraphe. Rendez votre contenu sexy visuellement pour qu’il donne envie d’être lu. Le texte que vous allez écrire doit être agréable à l’oeil et bien structurée.

Titres, sous-titres, paragraphes et images doivent apporter une légèreté à votre contenu. N’oubliez pas de mettre en gras ou en italique certains mots essentiels, cela apportera de la fraîcheur à votre texte et le rendra moins monotone. On a jusqu’alors toujours cru que l’internaute lisait en diagonale et d’après une étude c’est faux, l’internaute lit en ” F ” alors préparez votre lecture pour la lecture en ” F ” agrémentez de photos, c’est certainement la façon dont il sera lu.

Règle n°3 => Ecrivez du contenu riche, varié et pertinent

Votre contenu, doit être une réelle valeur ajoutée pour votre visiteur. Vous devez avoir un contenu adapté à votre audience. Encore une fois, posez-vous les bonnes questions ! Qui sont vos visiteurs? Que recherchent-ils? quels sont leurs centres d’intérêts? Apportez à vos contenus, les réponses qu’ils attendent. Si votre page ou votre article répond à une question, n’attendez pas la dernière ligne pour leur donner la réponse. L’internaute n’a pas de temps à perdre ! Il est pressé et veut avoir de suite ce qu’il cherche. S’il ne trouve pas, votre visiteur quittera votre site en quelques secondes pour aller sur un autre. N’oubliez jamais que votre concurrent est à un clic de souris de votre site Web. Donnez lui son  contenu “pertinent ” celui que recherche aussi notre ami Google.

 Règle n°4 => Un titre accrocheur et efficace

Pourquoi le titre doit-il être accrocheur? Parce que c’est ce qui fera que l’internaute cliquera ou pas sur votre article quand il sera affiché dans les moteurs de recherche. Plus les internautes cliqueront sur votre article, plus il a de chance de correspondre à leurs requêtes. Plus votre article est lu et plus il est considéré comme pertinent au regard de Google.


On continue avec un exemple :

Le nouveau yaourt Nestlé : Un vent de Grèce en bouche, qu’en pensez-vous? Dans cet exemple, on vise le Yaourthconsommateur et on essaye de le faire interagir à l’article. Essayez de donner au lecteur l’envie de laisser un avis.

Essayez vous aussi de vous prêter au jeu. Allez sur le moteur de recherche Google, tapez une requête. Observez les résultats qui apparaissent et regardez lequel vous donne envie de cliquez dessus.

Règle n°5 =>Votre rédaction Web doit être optimisé pour le Référencement SEO

Comme nous vous l’avons déjà expliqué, votre 1er lecteur et d’ailleurs celui qui vous sera le plus fidèle des lecteurs est #Google. Eh oui, il vient lire les pages de votre site régulièrement pour voir s’il y a des nouveautés. C’est pourquoi, vous devez optimiser vos pages, vos articles de façon à être bien référencé sur les moteurs de recherche tel que Google. Qu’on se le dise, Une bonne optimisation c’est la garantie d’être visible sur les moteurs de recherche !

Travaillez vos expressions clés, posez vous les bonnes questions. Quel est le sujet de votre article? Que vont taper les utilisateurs de Google pour vous trouver dans les premiers résultats? Choisissez les bonnes expressions clés et intégrez les dans votre titre, sous-titre, dans votre contenu. Vous devez travailler vos mots et tout ce qui découle de votre thématique.

Un dernier exemple tout simple :

Nestlé  vend des yaourts : de quoi vont-ils parler dans leur article?

La réponse : Vous retrouverez certainement des mots comme laitage, vache, crème, produits laitiers, ferme agricole, boisson, vitamine B1, B6 etc…

Nous espérons que cet article vous aura donné satisfaction et vous aidera à mieux rédiger vos articles.

A bientôt… en attendant retrouvez-nous sur Google+